Les mandats : véritable force d’influence

Les mandats : une représentation active des entreprises

Par l’exercice des mandats, les entrepreneurs adhérents du MEDEF peuvent peser sur les orientations, la gestion, les décisions de nombreuses instances territoriales. Ils travaillent à développer un environnement plus favorable aux entreprises.

  => Peser sur l’utilisation des budgets alimentés par les prélèvements sur les entreprises

Certains organismes (Organisme paritaire collecteur agréé Régional, Chambre de commerce et d’industrie, Comité interprofessionnel du logement…) sont totalement ou en partie financés par les taxes ou cotisations versées par les entreprises. Leurs décisions ont un impact sur leur développement. Il est donc légitime que les entrepreneurs locaux soient associés à la gestion de ces fonds.

  => Un engagement citoyen dans les juridictions

Le MEDEF est très attaché aux fonctions juridictionnelles telles que les Prud’hommes, les Tribunaux de commerce, les Tribunaux de la sécurité sociale (compétent notamment en matière de contentieux de l’URSSAF). Il s’agit d’une chance unique pour les employeurs d’être associés au règlement de litige touchant au plus prêt de la vie des entreprises.

  => Un rôle de conseil auprès des dirigeants politiques

Le conseil économique et social régional, les Conseils de développement de pays, les Communautés d’agglomérations ou de communes… permettent la représentation des entrepreneurs, aux côtés d’autres acteurs de la société civile. Ils rendent des avis consultatifs qui orientent les décisions des responsables politiques locaux.

 => Préparer l’avenir

Une des premières préoccupations des entrepreneurs est d’être en mesure d’anticiper l’environnement dans lequel évoluera l’entreprise dans les années à venir. Dans cette optique, la disponibilité des compétences, les normes environnementales, l’attractivité du territoire sont des questions importantes. En siégeant dans des organismes tels que les Comités consultatifs régionaux de la formation professionnelle, aux Conseils d’administration des universités et grandes écoles, ou encore dans les Comités de bassin hydrographiques, les entrepreneurs prennent en main l’avenir des entreprises du territoire.